P1200140_C_opt

Le Tour du Cap de la Chèvre

Download PDF

 

Profil_Tour_Cap_de_la_Chevre

Lieu stratégique du contrôle des mers, filtrant l’entrée à la baie de Douarnenez et à l’anse de Morgat, le cap de la Chèvre termine la branche sud de la presqu’île de Crozon, dans Parc naturel régional d’Armorique.

Cette longue randonnée, en partie le long du GR34 plus connu sous le nom de « sentier des douaniers » nous fait passer de hautes falaises couvertes de pins maritimes et de bruyères à l’ouest aux plages de la Palue et de Lostmarc’h, seulement protégées de landes rases de bruyères.

Comme point de départ, nous avons choisi le port de Plaisance de Morgat, histoire de nous ravitailler en pain avant de partir. Prendre le chemin en direction du fort Kador et du phare du même nom. D’ici on peut observer une magnifique vue de la baie de Douarnenez

P1200140_opt
La Baie de Douarnenez de la Pointe de Morgat

La côte ciselée, faite de courtes et raides montées suivies de descentes aussi sèches nous amènent 5km plus loin, au Cap de la Chèvre après avoir dépassé la Grande Roche, la Pointe de Saint-Hernot, la Pointe de Rostudel et la Pointe du Dolmen.

P1200161_opt
Les grands cormorans se reposent au large de la Grande Roche

Arrivé au Cap de la Chèvre, la végétation a littéralement changé avec les pins maritimes qui ont fait place à de la bruyère rase dont seuls dépassent le Sémaphore de la Marine Nationale (utilisé pour les contrôle nautiques et aérien en baie de Douarnenez) et le mémorial de l’aéronautique navale.

Le temps aussi a changé, les vestes de pluie sont de sortie. Mais malgré, en observant au Sud, l’île de Sein se dessine parfaitement.

Le chemin se poursuit le long de la côté Ouest. Après avoir passé les falaises de Feunteunigou et le Pointe de Kerroux, ce ne sont plus des anses étroites et inaccessibles mais bien une grande plage qui apparaît sous nos yeux. Dangereuses et donc interdites à la baignade à cause des baïnes, les plages de la Palue et de Lostmarc’h nous auront apporté un peu de fraîcheur pour nos pieds délaissés de leurs chaussures !

IMG_20160712_opt
La plage de Lostmarc’h

Enfin, remonter au niveau de la Pointe de Lostmarc’h pour observer l’éperon barré (un système de défense datant de l’âge de pierre) et le menhir du même nom, haut de 3 mètres.

Pour revenir sur Morgat, prendre la route et traverser les charmants villages de Lostmarc’h, Kernaleguen et Kerlouantec.

Flore observée : Pin maritime, bruyère, gremil bleu

Faune observée : Faucon crécerelle, Chardonneret élégant, Tarier Pâtre, Grand Cormoran

Randonnée effectuée en Juillet 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *